Les lauréats 2014 témoignent : Afrikréa

En 2014, Afrikréa est gagne le premier Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud, organisé par le SIAD et la Cofides. C’est une logo-afrikrea-frplateforme de vente en ligne de produits conçus et créés par les artisans. L’objectif, avec cette plateforme est de permettre  « d’acheter, vendre et découvrir la création Made Of Africa de partout dans le monde » comme l’indique le site internet. Petit retour sur l’itinéraire d’une start up qui a bien avancé depuis novembre 2014 !

Tout d’abord, comment vous est venu l’idée de fonder Afrikréa ?

Afrikréa : A l’origine, c’est un ami d’enfance qui m’a donné cette idée. Sa mère est créatrice et à l’époque elle voulait vendre en ligne ses créations, mais la plupart des sites auprès desquels elle s’était adressée ne proposait pas de véritable accompagnement. Elle avait aussi beaucoup d’amies qui étaient dans le même cas. En 2013 nous avons décidé de créer une plateforme qui permette à des personnes ayant un produit, de le vendre sur internet et de former une véritable communauté autour de ces produits.

 

Vous avez postulé pour le Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud, qu’a-t-il apporté concrètement à votre projet ?

Afrikréa : La somme déjà : ces 1000 euros ont été très utiles pour financer le site web. A cette époque, nous avons eu affaire avec des prestataires extérieurs et c’était important d’avoir un site de qualité. Ensuite, l’accompagnement à la création d’entreprise nous a bien fait décoller : pendant six mois, nous avons travaillé avec des étudiants de l’association NOISE (Nouvel Observatoire de l’Innovation Social et Environnemental), de l’ESCP. Ils ont fait des statistiques sur l’impact des réseaux sociaux sur notre activité en général et cela a changé beaucoup de choses.

En fait, le Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud nous a aiguillé là où il fallait s’améliorer.

 

Comment ont continué vos activités ?

Afrikréa : Il faut savoir qu’au début, mon collègue et moi étions à temps partiel sur ce projet : nous avions tout deux notre emploi. Nous faisions quelques événements sur notre temps, pour le projet. C’est à partir de mars 2015 que nous nous sommes mis à plein temps tous les deux sur le projet.

Le premier site web était déjà lancé, mais c’est aussi à partir de là, en mars 2015, que nous avons remarqué quelques disfonctionnements. De mars à septembre 2015, nous avons donc analysé les différents éléments qui pouvaient être améliorés. Nous avons recherché un développeur et nous avons déménagé à Lille, pour réduire les coûts.

C’est en janvier 2016 que nous avons trouvé un nouveau développeur pour modifier notre site web. En mars 2016, le nouveau site a vu le jour. Depuis, la croissance des ventes est de 40% tous les mois, c’est-à-dire que nous doublons presque nos ventes tous les deux mois, ce qui est énorme. Pour le moment, nous travaillons avec les mêmes artisans : nous essayons de mieux vendre ceux qui sont déjà avec nous. Plus tard, nous essayerons de trouver de nouveaux artisans, mais nos journées sont bien remplies et nous avons peu de temps !

 

Après, qu’envisagez-vous pour la suite ?

Afrikréa : Actuellement, nous travaillons essentiellement en France, mais nous aimerions nous développer sur l’Europe. Nous voudrions aussi participer à des événements : faire des Pop Up Store, être présents sur des foires. Car nous e faisions en 2014 et 2015, mais c’était assez chronophage, c’est pourquoi nous avons arrêté. Pour cela, nous pensons faire une levée de fonds très prochainement.

Nous pensons aussi recruter de nouvelles personnes : actuellement, nous sommes trois avec mon collègue, le développeur et moi. Il nous faudrait une personne pour gérer les achats, et une autre pour s’occuper des réseaux sociaux.

 

Auriez-vous un conseil à donner pour une personne qui souhaite se lancer dans un projet entrepreneurial ?

Afrikréa : Tout ce qui n’est pas fait à plein temps ne sert à rien car l’on gère mieux les priorités à ce moment-là. On peut alors mobiliser toutes les compétences qui doivent être impliquées, par exemple pour notre site internet : nous avons notre propre développeur maintenant.

 

Moulaye est diplômé de l’Université Dauphine, avec un master en contrôle de gestion et audit des système de l’information.

Kadry est ingénieur planification projet.

Luc est le développeur de l’actuel site internet.

 

Pour candidater au Prix de l’Entrepreneur Nord-Sud 2016, c’est ici !